Les enfants

Depuis le début, l’École Catherine et Michel Parisel accueille les enfants 5 jours par semaine, rares sont les absents.
Un enfant sur deux est orphelin de mère, de père et quelques fois des deux parents.
À leur arrivée à l’École, les Petites Soeurs et l’institutrice constatent qu’ils sont malades, sous-alimentés, désespérés.. Après chaque année passée au sein de l’École Catherine et Michel Parisel, les enfants se transforment physiquement et psychologiquement.

REMISE DES CERTIFICATS AUX ENFANTS – REPAS DE FETE (7 AOUT 2021)

Les enfants de l’Ecole (3 Juillet 2021)
L’Equipe Pédagogique : Petite Soeur Catherine, la cuisinière, les professeurs. (3 Juillet 2021)

PHOTOS DES 6 CLASSES DE L’ECOLE DE BOSSANGOA (FEVRIER 21)

CE1
CE2
CM1
Dernière année de maternelle
CP
CM2

VIDEO DES ENFANTS à BOSSANGOA – 2019 (Très émouvant !)

PHOTOS 2019-2020 (Ecole de BOSSANGOA : 180 élèves)

Photos d’archives

Rentrée 2018-2019 : 180 enfants sont accueillis à l’école de Bossangoa et 20 enfants à l’école de Bangui. L’objectif de l’association est de développer l’école de Bossangoa. L’insécurité et le chaos sont malheureusement le quotidien de la population Centraficaine.

Rentrée 2013-2014 : L’Enseignement á Bangui a été donné ponctuellement, depuis avril 2014 l´école fonctionne normalement. À Bossangoa l´école ne fonctionne pas , les bâtiments sont saccagés, l´insécurité est trop présente pour envisager une reprise de l´enseignement cette année.

Rentrée 2011-2012 : 220 enfants, nourris, soignées, instruits. 17 emplois crées.
135 élèves à Bangui en primaire, 15 dans le secondaire: 86 élèves à Bossangoa : Une classe CM1 crée.
Forage fonctionnel de l’eau potable pour tous.

Rentrée 2010-2011 : 105 enfants à l’École de Bangui et 80 à l ‘École de Bossangoa. 2 élèves iront en 6ème, 2 en 5ème, 2 en 4ème, leur scolarité est prise en charge par l’ACMP.
Un médecin visite les enfants 1 fois par trimestre. Ils sont soignés régulièrement contre les parasites, le paludisme. Ils sont en forme grâce aux soins qui leurs sont donnés.
Un repas par jour leur permet de se développer physiquement et leur épargne bien des maladies.
Les enfants ont repris goût à la vie ! Ils peuvent, désormais, espérer un avenir meilleur : savoir lire, écrire et ainsi accéder aux études secondaires, voire supérieures…

Rentrée 2009-2010 : 94 enfants à l’École de Bangui et 75 à celle de Bossangoa. 3 élèves iront en 6ème et 3 en 5ème dans une école privée, leur scolarité sera prise en charge jusqu’en terminale.

Rentrée 2008-2009 : 87 enfants à l’École de Bangui et 68 à celle de Bossangoa. 3 élèves sont en 6ème dans une école privée, leur scolarité est prise en charge jusqu’en terminale.

Rentrée 2007-2008 : 82 enfants à l’École de Bangui et 60 à l’École de Bossangoa. 142 enfants pris en charge par l’ACMP : nourris, soignés et instruits !

Rentrée 2006-2007 : 12 nouveaux enfants.

Rentrée 2005-2006 : 15 nouveaux enfants sont accueillis à l’école

Rentrée 2004-2005 : une nouvelle classe unique est ouverte, avec 30 nouveaux élèves